Le tisseur Tenthorey investit dans de nouveaux métiers à tisser

Pour fêter ses 110 ans cette année, la Maison Tenthorey a décidé de continuer sans sa lancée et de reproduire les éléments qui l’ont fait perdurer : miser sur l’énergie verte et investir dans l’outil de production pour rester compétitive. Mais avec ses 48 salariés, l’entreprise s’est aussi lancée depuis ces 10 dernières années dans de nouveaux défis, vers de nouveaux débouchés.

Le fabricant de tissus écrus Tenthorey investit dans de nouveaux métiers à tisser

Rester à la pointe de la technologie

Ça a toujours été son cheval de bataille : disposer des dernières générations de métier à tisser pour pouvoir fabriquer plus vite, mieux et de nouveaux articles. L’entreprise mise sur son outil de production pour garder sa place dans le marché fortement concurrentiel du tissage.

Avec un parc machine bien outillé, l’entreprise souhaite développer de nouveaux produits mais aussi accélérer les cadences de production et ainsi demeurer compétitive sur des marchés pour lesquels elle s’est beaucoup investie.

Tissu labellisé Vosges terre textile pour ce Tote Bag Marie Claire
Tissu labellisé Vosges terre textile pour ce Cabas Confiserie des Hautes Vosges

Une idée visionnaire : fabriquer des sacs en tissu bio

Premier marché pour lequel l’entreprise a développé une force de frappe commerciale conséquente, c’est le sac citoyen. Personnalisable, ce sac peut prendre la forme de cabas, de tote-bag (très à la mode l’été dernier !), de baluchons… Plus solide et plus pérenne que le sac en papier, le sac citoyen est réutilisable et fabriqué selon les préceptes de Développement Durable de l’entreprise. Comme il est personnalisable à l’envie, il est idéal pour l’événementiel ou comme cadeau de fidélité. L’entreprise, qui dispose d’une capacité de production allant jusqu’à 150 000 sacs par mois, en a déjà vendu plus de 3 millions.

L’entreprise, qui a une vision écologique des affaires, a en effet décidé dès 2012 de proposer aux grandes enseignes de la distribution des sacs en tissu personnalisables pour remplacer les cabas en plastique. Elle fait mouche auprès de l’enseigne Carrefour.

L’idée se révèle novatrice et même visionnaire puisqu’avec la récente loi qui interdit l’usage à partir de juillet 2016 des sacs en plastiques à usage unique, l’entreprise pourrait bien bénéficier des conséquences indirectes de cette interdiction.

Une opportunité, donc, pour le fabricant qui a fait l’objet de multiples reportages et qui espère bien séduire d’autres enseignes de la distribution avec ses cabas en tissus personnalisables.

Le tisseur Tenthorey se lance dans la mode en fabricant des sacs

Le tisseur développe son offre de sacs et se lance dans l’accessoire de mode

Forte de son expertise dans les sacs événementiels, l’entreprise décide de s’allier à de jeunes créatrices de l’ISTA pour fabriquer des sacs mode et tendance.

La marque les Citoyennes est créée. Une première collection voit le jour en 2013. Elle s’étoffe au fur des années de nouvelles déclinaisons autour d’une ambiance ethnique chic. Ces sacs alliant cuir et tissus en coton sont adaptés à la ville comme à la campagne.

En vente en ligne, les sacs sont fabriqués à partir de tissus vosgiens et confectionnés au Maghreb. Ils démontrent toute la créativité et le savoir-faire de la Maison Tenthorey.

Tenthorey-utilise-l-energie-verte-pour-alimenter-ses-metiers-a-tisser

L’hydroélectricité assure la compétitivité de l’entreprise

L’entreprise est engagée dans des démarches environnementales poussées : elle produit sa propre énergie verte grâce à deux turbines hydroélectriques à Eloyes et Archettes.

Elle est certifiée Flo-Cert et a noué un partenariat avec Max-Havelaar pour se fournir en coton équitable.

L’entreprise entretient des liens directs avec les industriels textiles de la filière pour fabriquer en circuits courts des articles textiles durables et solides.

Elle participe à des démarches d’éco-conception et de travail sur l’impact carbone de son entreprise.

Vosges terre textile, le label de la fabrication locale et responsable présente :