Offre d’emploi : Techncien/ne maintenance de production F/H

L’ENTREPRISE TRICOTAGE DES VOSGES

Fin 1994, Jacques Marie quittait la présidence de DIM pour reprendre l’usine vosgienne de Vagney vouée à la fermeture. Alors que se multipliaient les délocalisations dans le secteur “Chaussant”, il était déterminé à fabriquer en France des produits de qualité en fibres naturelles; ce qui impliquait productivité et modernisation radicale de l’outil industriel. En même temps qu’il créait l’entreprise Tricotage des Vosges, Jacques Marie lançait BLEUFORÊT, sa propre marque de chaussettes pour Homme et Femme, élargie par la suite à la fabrication de collants.

L’innovation technique permanente, la rigueur logistique, la qualité du tricotage et des finitions, le style des produits ont facilité le référencement de la nouvelle marque, aussi bien dans les Grands Magasins et les hypermarchés que chez les détaillants et les commerces de luxe à l’étranger.

En 2010, la bonne santé de TRICOTAGE DES VOSGES lui a permis de reprendre la marque de chaussettes OLYMPIA, alors en liquidation judiciaire. Près de 5 années ont été nécessaires pour réorganiser cette entreprise basée à Romilly (Aube). Aujourd’hui, la totalité des chaussettes OLYMPIA est européenne, dont 30 % relocalisées dans l’usine de Vagney.

C’est la prudence, adossée à une politique d’investissement et d’innovation constante, qui a permis à Tricotage des Vosges de maintenir son activité en France : 6 millions de paires de chaussettes BLEUFORÊT et OLYMPIA, ainsi que 200 000 collants BLEUFORÊT sont fabriqués chaque année dans l’usine, dotée de métiers et d’équipements de haute technicité.

Propriétaire de deux marques fortes et complémentaires, Tricotage des Vosges bénéficie d’une totale indépendance financière. Sa pérennité est assurée par Vincent MARIE, 37 ans, récemment nommée président du Directoire, tandis que le fondateur, Jacques MARIE, reste président du Conseil de surveillance.

Notre entreprise s’engage en faveur de la diversité et de l’emploi des travailleurs handicapés.

Missions

Le technicien de maintenance (régleur) veille à la bonne tenue de sa série de métiers à tricoter. A terme, il développera en parallèle les articles des futures collections. De réalisation du programme en langage machine à partir d’une maquette au prototypage puis de la mise en production au suivi régulier

Missions principales :

Activités techniques :

– Interpréter et proposer des alternatives en fonction des possibilités métier.

– Monter des articles sur métier avec différents coloriages.

– Détecter des améliorations possibles.

– Effectuer les réglages / la programmation/ le paramétrage sur les différents types de métier à tricoter.

– Diagnostiquer un dysfonctionnement sur des équipements pluri-technologiques.

– Remplacer des éléments fonctionnels par échange standard (mécanique, électrique, hydraulique).

– Nettoyer, entretenir et ranger l’outillage.

– Dépanner les métiers à tricoter

– Régler les métiers lors des changements de fabrication

– Assurer le préventif des métiers à sa charge

Activités managériales :

– Rendre compte de son intervention et des suites éventuelles à donner.

– Transmettre les informations techniques aux utilisateurs et responsables.

Profils recherchés

Connaissances requises :
Formation de base & diplôme : Bac + 2 maintenance
Expérience professionnelle : 5 ans
Autre (Bureautique…) Excel, Word….

Compétences requises :
– Compétence en programmation par type de métier, mécanique.
– Connaissance en micro-informatique, usinage simple et électricité.
– Notions d’anglais souhaitées

Divers :

– Organisation pratique et mobilité d’esprit.

– Capacité d’adaptation et esprit d’équipe.

– Ajustement perceptif, bon sens, attention et vigilance

– Être force de proposition

Candidature :

CV + Lettre à adresser à emploi@vosgesterretextile.fr

 

Retrouvez toutes nos offres d’emplois ici.