Technicien régleur F/H

L’ENTREPRISE TRICOTAGE DES VOSGES

Fin 1994, Jacques Marie quittait la présidence de DIM pour reprendre l’usine vosgienne de Vagney vouée à la fermeture. Alors que se multipliaient les délocalisations dans le secteur “Chaussant”, il était déterminé à fabriquer en France des produits de qualité en fibres naturelles; ce qui impliquait productivité et modernisation radicale de l’outil industriel. En même temps qu’il créait l’entreprise Tricotage des Vosges, Jacques Marie lançait BLEUFORÊT, sa propre marque de chaussettes pour Homme et Femme, élargie par la suite à la fabrication de collants.

L’innovation technique permanente, la rigueur logistique, la qualité du tricotage et des finitions, le style des produits ont facilité le référencement de la nouvelle marque, aussi bien dans les Grands Magasins et les hypermarchés que chez les détaillants et les commerces de luxe à l’étranger.

En 2010, la bonne santé de TRICOTAGE DES VOSGES lui a permis de reprendre la marque de chaussettes OLYMPIA, alors en liquidation judiciaire. Près de 5 années ont été nécessaires pour réorganiser cette entreprise basée à Romilly (Aube). Aujourd’hui, la totalité des chaussettes OLYMPIA est européenne, dont 30 % relocalisées dans l’usine de Vagney.

C’est la prudence, adossée à une politique d’investissement et d’innovation constante, qui a permis à Tricotage des Vosges de maintenir son activité en France : 6 millions de paires de chaussettes BLEUFORÊT et OLYMPIA, ainsi que 200 000 collants BLEUFORÊT sont fabriqués chaque année dans l’usine, dotée de métiers et d’équipements de haute technicité.

Propriétaire de deux marques fortes et complémentaires, Tricotage des Vosges bénéficie d’une totale indépendance financière. Sa pérennité est assurée par Vincent MARIE, 37 ans, récemment nommée président du Directoire, tandis que le fondateur, Jacques MARIE, reste président du Conseil de surveillance.

 

Notre entreprise s’engage en faveur de la diversité et de l’emploi des travailleurs handicapés.

Descriptif du poste

Le régleur assure la maintenance d’un parc de machines de production afin de réaliser la production attendue. En sus, il peut être amené à accomplir la fonction d’animateur d’équipe.

Il/elle :

– procède aux opérations de maintenance curative, préventive et prédictive, applique les procédures de gestion des pièces de rechange. Effectue le suivi des huiles métiers et remplace le fût si nécessaire.

– effectue les opérations de changement d’articles et coloris et leurs réglages.

– participe à l’amélioration de la production.

– forme un bonnetier ou un nouveau régleur.

– effectue les sorties de fournitures (aiguilles, platines…) du stock pour approvisionner chaque série avec les bonnes références et consigne ces sorties selon le mode opératoire en place.

– assure le suivi du calendrier des aspirations pour le nettoyage et veille sur son secteur à l’ordre, à la propreté, au tri des déchets /recyclage, à l’accessibilité des équipements de sécurité (extincteurs, RIA…).

– assure la répartition, en début et en cours de poste, des bonnetiers de son équipe par métier à partir du plan de séries et la passation des consignes, en fin de poste, aux régleurs du poste suivant.

– gère des problèmes particuliers survenus dans le poste et de l’information du chef d’atelier des problèmes non résolus.

– remplit les différents documents administratifs nécessaires à l’élaboration des statistiques de production et suivis atelier.

Profil recherché

De formation en maintenance, le régleur devra être rigoureux, autonome.

Il devra savoir travailler en équipe et se montrer pédagogue.

Candidature :

CV + Lettre à adresser à emploi@vosgesterretextile.fr

 

Retrouvez toutes nos offres d’emplois ici.