Bleuforêt se lance dans la fabrication 100% française de collants fins

« Les jambes des femmes se dévoilent de plus en plus, sous les shorts, les jupes, les robes… » explique Vincent MARIE. Fort du succès de ses chaussettes made in France, labellisées Vosges terre textile, le duo Jacques et Vincent MARIE décide d’étendre son savoir-faire ancestral à la fabrication de collants fins.

Bleuforet-fabricant-de-chaussettes-et-collants
Le-fabricant-francais-Bleuforet-lance-sa-gamme-de-collants-polyamide-nylon
Collants-made-in-France-fabriqués-par-Bleuforêt

Un investissement de 1,5 millions d’Euros

Le marché est porteur : 110 millions de paires vendues par an en France. C’est bien plus que le marché des chaussettes pour femme (60 millions). Alors le duo familial (Jacques et Vincent MARIE) décide d’investir 1,5 millions d’Euros dans ses usines de Vagney et Romilly pour fabriquer, en France, des collants en polyamide tendance et créatifs.

Une fabrication 100% française

S’appuyant sur ses 2 sites de production, Bleuforêt achète des métiers à tricoter italiens qu’ils font installer dans l’usine de Vagney (Tricotage des Vosges), et un dispositif de teinture qui est installé sur le site de Romilly.

Pendant plus d’un an, les équipes de production et recherche et développement travailleront d’arrache-pied pour parvenir au degré d’exigence de la marque, tout en maintenant un coût de fabrication compétitif. L’objectif : parvenir à sortir 50 000 paires par mois. Plus de 100 000 ont déjà été envoyées dans les linéaires de Carrefour, Leclerc mais aussi en Espagne et au Japon où la « French Touch » fait son office !

Vendues à des prix abordables, (entre 6 et 10€), l’entreprise espère réaliser à moyen terme un chiffre d’affaires de 5 millions d’Euros, venant compléter les 15 millions d’Euros de chiffre d’affaires annuels réalisés par la marque et pour lesquels elle est fortement concurrencée par les articles chinois.

Vosges terre textile, le label de la fabrication locale et responsable présente :