HGP Villersexel démontre sa volonté de maintenir son outil de production en France

Implantée depuis 1924 entre Lure et Vesoul, le tissage HGP Villersexel est le dernier vestige de l’empire « Héritiers Georges Perrin ». Mais quel vestige ! Reprise en 1991 par Alain THIRION, l’entreprise prendra des virages stratégiques heureux, puisqu’elle est reconnue depuis déjà plusieurs années comme le leader européen sur le marché des vêtements de protection à destination des pompiers.

« Nous avons un plan d’investissement sur 5 ans pour ce site de production. Le premier volet s’illustre par le renouvellement de 15 nouveaux métiers à tisser »

HGP-Villersexel-renouvelle-15-metiers-à-tisser-pour-produire-en-France

L’entreprise, dont le chiffre d’affaires est stable depuis 3 ans, probablement en légère progression sur 2018, fait le pari de l’avenir en investissant plus d’un million d’Euros dans son parc machines. Le But : gagner en productivité et en polyvalence. Et si le marché le permet, Jean-Luc HUSSON, le directeur d’exploitation, confie que l’entreprise ambitionne de renouveler l’intégralité de son parc, soit 60 machines dans les 5 prochaines années !

Avec sa société sœur (Manufacture Hartmann), agréée Alsace terre textile, le groupe Euro Protect confirme ainsi sa volonté de fournir à ses clients des tissus fabriqués en France, fabriqués au cœur du Massif des Vosges et labellisés Vosges terre textile.

« Notre expertise est reconnue dans le domaine des Textiles à Usage Techniques (TuT) »

HGP-Villersexel-continue-de-produire-en-France-ses-tissus-à-usage-techniques-TUT-Made-in-France

« Notre carte, nous la jouons sur le respect des cahiers des charges, les quantités moins importantes et la qualité de production. C’est ce qui nous permet de rivaliser face aux concurrents asiatiques« . Les marchés dits « de masse » ont été abandonnés il y a bien longtemps : il y a une trentaine d’années, le tissage pouvait produire jusqu’à 2 millions de mètres de tissus par mois. Aujourd’hui, il en sort environ 300 000 mètres. Et sur ces 300 000 mètres une partie significative reste destinée au dernier marché historique du tissage : la fabrication de tissus pour les stores et l’ameublement. Le reste sera utilisé pour des applications plus techniques : fabriquer des doublures de sacs ou de vestes, des supports pour l’automobile et la bagagerie. 

Nous venons de développer un nouveau tissu non-feu pour les sapeurs-pompiers de Paris

Les-tissus-de-HGP-villersexel-sont-labellisés-Vosges-terre-textile-gage-d'une-fabrication-française-de-qualité

Grâce à ses liens directs avec ses sociétés sœurs Euro Protect et Manufacture Hartmann, un pan important du chiffre d’affaires de HGP Villersexel est réalisé sur les marchés des vêtements de protection (EPI). Ils sont destinés aux militaires : l’entreprise équipe en tenue camouflée les soldats français et la plupart des armées européennes. Mais elle équipe aussi les forces de l’ordre : gendarmerie et police avec des tissus labellisés France terre textile.

La plupart des casernes de pompiers revêtent également des équipements confectionnés à partir de tissus fabriqués chez HGP Villersexel. D’ailleurs, l’entreprise a annoncé le lancement d’un nouveau tissu non-feu destiné aux Sapeurs-pompiers de Paris.

Vosges terre textile, le label de la fabrication locale et responsable présente :