Garnier-Thiebaut lance une lessive respectueuse de l’environnement fabriquée dans les Vosges

L’histoire commence en 2012-2013, lorsque les équipes de l’entreprise Garnier-Thiebaut mènent une réflexion sur l’affichage environnemental. Par principe et philosophie d’entreprise, l’équipe décide d’aller jusqu’au bout en analysant à la fois :

  • la culture de la matière première (coton) ou sa fabrication (polyester),
  • le process industriel : de la transformation de la matière première à la mise en vente de l’article fini
  • les transports
  • le cycle de vie du produit jusqu’à la gestion de sa “fin de vie

“A la suite de nos travaux sur l’affichage environnemental, nous nous sommes rendus compte que ce qui pollue le plus, ce n’est pas le process de fabrication mais la fin de vie de l’article”

Garnier-Thiebaut-s'engage-pour-préserver-l'environnement-et-fabrique-une-lessive-100%-biodégradable-et-sans-danger

A l’issue de ses analyses, l’entreprise est confrontée à un paradoxe : quand bien même le process de production est le plus “green” possible, la culture du coton (utilisation massive d’eau et de pesticides) et la fin de vie de l’article sont les points qui impactent le plus l’environnement. Or, l’entreprise n’a aucun moyen d’influer ni sur l’un, ni sur l’autre.

Alors Garnier-Thiebaut décide, à la manière du Colibri, d’œuvrer à son échelle. D’abord en réalisant des investissements pour diminuer son empreinte environnementale, puis en obtenant, l’année dernière, la certification ISO 14001 pour l’ensemble de son process de production (teinture, tissage, confection).

“Faire des investissements environnementaux pour une entreprise, ce n’est pas toujours rentable. C’est plutôt un état d’esprit, des valeurs que l’on veut partager à travers son entreprise”

Fabrication-française-d'une-lessive-100%-biodégradable-et-sans-danger-pour-l'environnement-et-la-santé-dans-les-Vosges-fabriquée-par-Garnier-Thiebaut

Conscient que le lavage de ses articles textiles provoque des dommages importants sur l’éco-système, Paul DE MONTCLOS s’interroge sur la manière de permettre au consommateur d’être acteur de sa consommation. Il prend contact avec une entreprise vosgienne, SALVECO, spécialisée dans la fabrication, à Saint-Dié, de produits de nettoyage et gels pour les mains pour fabriquer ensemble une lessive.

Les deux chefs d’entreprises partagent des valeurs communes : production locale, respect de l’environnement, volonté de préserver la biodiversité et l’eau vosgienne. Pendant près d’un an, ils travaillent à la formulation d’une lessive biodégradable, sans produits chimiques privilégiant des huiles d’essentielles pour sa formulation.

“Green Soft permet aux consommateurs sensibles à l’environnement de mettre en relation leurs convictions et leurs actes, en adoptant une lessive qui n’a pas d’impact sur l’environnement”

Fabrication-française-d'une-lessive-100%-biodégradable-et-sans-danger-pour-l'environnement-et-la-santé-dans-les-Vosges-par-Garnier-Thiebaut

Ce mardi 10 avril à Gérardmer, dans les locaux de Garnier-Thiebaut, Paul DE MONTCLOS, Président de Garnier-Thiebaut, fabricant de linge de maison Haut de Gamme et Dr Stéphan AUBERGER, de Salveco, fabricant de produits de nettoyage, présentaient le fruit de leur collaboration : Green Soft, la lessive écologique qui, lors du lavage ne rejette aucune substance chimique.

Bien que la formulation reste relativement secrète, et c’est bien normal, compte tenu de la technologie et des mois passés à la développer, SALVECO révèle que la lessive s’appuie sur la chimie du végétal (principalement des végétaux marins), et des co-produits issus de la betterave à sucre notamment.

A travers cette lessive, Garnier-Thiebaut et Salveco souhaitent partager avec les consommateurs leurs valeurs et les associer à leur action militante.

La lessive est vendue dans les boutiques et sur le site web de Garnier-Thiebaut, au prix de 13,90€ la bouteille de presque 1L. Elle doit permettre de réaliser 23 lavages.

Ecoutez les interviews des protagonistes :

Vosges terre textile, le label de la fabrication locale et responsable présente :