Garnier-Thiebaut fabrique un torchon « Made in Vosges » pour reconstruire Notre-Dame

Après l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame, le 15 avril dernier, les 220 salariés du fabricant de linge de maison vosgien Garnier-Thiebaut ont décidé de participer à la reconstruction de l’Édifice en fabriquant un torchon “Nous la rebâtirons” vendu 17,20€ et dont l’intégralité des bénéfices seront reversés pour la reconstruction de la cathédrale.

Un savoir-faire vosgien au service de Notre-Dame

L’entreprise de linge de maison Garnier-Thiebaut a conçu, tissé, teint et confectionné en quelques jours seulement ce torchon à l’effigie de la cathédrale.

Ourlée de bleu-blanc-rouge, l’étoffe qui représente une gravure de la cathédrale parisienne arbore l’accroche optimiste et audacieuse : « Nous la rebâtirons ».

C’est grâce aux savoir-faire mais surtout à la souplesse et l’hyper réactivité des salariés qui constituent l’ADN de Garnier-Thiebaut, qu’une telle prouesse a été possible !

nous confie Paul DE MONTCLOS, le PDG de Garnier-Thiebaut.

En effet, dès le lendemain du sinistre il sollicitait les stylistes de l’entreprise et le service “DAO” (Dessin assisté par ordinateur) pour concevoir un torchon représentant Notre-Dame.

Le défi était celui du temps : concevoir, teindre les fils, tisser, confectionner, prendre en photo, commercialiser ce nouveau modèle en une semaine.

Ce mercredi 24 avril, les premiers exemplaires de ce torchon français 100% coton arrivaient dans toutes les boutiques de la marque géromoise. Tandis que les salariés, aux micros des journalistes de RTL et Vosges Matin, exprimaient leur fierté à avoir relevé ce défi. Fierté telle que les premières commandes viennent des salariés eux-mêmes, preuve de leur engagement !

Le torchon Notre-Dame : un engouement qui dépasse les frontières

Après Gérardmer, et le site web de la marque, les magasins parisiens (BHV) et boutique rue du Cherche-Midi, ont pu, eux aussi, commercialiser ce symbole de solidarité, dès le 30 avril.

Ce torchon bénéficie d’un engouement incroyable :

  • des dizaines de commandes passées via le site web marchand de la marque dès le premier jour de mise en ligne
  • les 500 premiers torchons ont été vendus en moins d’une semaine
  • à la fin du mois de mai, ce sont 5 000 torchons qui ont été vendus

Les clients professionnels de Garnier-Thiebaut saluent également l’initiative dont l’élan dépasse les frontières du pays puisque le PDG a reçu des marques de soutien de Prague, d’Ukraine, de Suisse, mais aussi des États-Unis, où l’entreprise est également implantée.

A noter que ce torchon, tissé, teint, ennobli et confectionné dans les Vosges, est labellisé Vosges terre textile.

Reportage France 3 Grand Est

Les bénéfices de la vente de ce torchon (vendu 17,20€) sont reversés aux Monuments Nationaux pour participer à la Reconstruction de Notre Dame.