Formation collective et recrutement par les aptitudes dans la filière vosgienne

Depuis la fermeture de l’ESITE en 2005, il n’y a plus de formation spécifique textile dans les Vosges, même pas un dispositif pour former les ouvriers aux métiers spécifiques de la filature, du tissage, de l’ennoblissement et de la confection. La filière alertait déjà en 2013 les services de la DIRECCTE sur la pyramide des âges vieillissante et les besoins imminents en ouvriers. Grâce à un coup de pouce des services de l’Etat, le Syndicat professionnel de la filière vosgienne a recruté, en janvier dernier, une DRH partagée pour mener à bien une mission épineuse : monter des sessions de formation collective pour former les ouvriers motivés.

Depuis plusieurs années, Paul DE MONTCLOS, le Président de Garnier-Thiebaut, n’arrêtait pas d’expliquer : “ça fait des années qu’on forme en interne, avec des tuteurs, nos apprenants, nous, ce dont on a besoin, ce sont des gens motivés, qui disposent d’un tronc commun de savoirs et savoir-être, la formation sur nos machines, on s’en charge !”

Un plan de formation spécifique au textile est créé en partenariat avec le CFA Papetier de Gérardmer

Réunion emploi formation recrutement textile Vosges entreprises savoir faire
Réunion emploi formation recrutement apprentissage Vosges industrie textile savoir faire

La rencontre avec la directrice du CFA Papetier de Gérardmer et la récente réforme de l’apprentissage ont permis d’aligner les planètes et d’aboutir à un programme de formation, effectif dès la rentrée prochaine.

Ainsi, selon le besoin des recruteurs et selon le niveau de qualification des candidats, ces derniers pourront suivre une formation en alternance (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) tandis que d’autres intégreront directement les entreprises après avoir suivi une formation courte sur des connaissances socles et de base sur le textile et le monde de l’entreprise.

Le 12 juin dernier, la filière textile vosgienne se réunissait au CFA Papetier de Gérardmer pour présenter les nouvelles méthodes de recrutement et de formation qu’ils vont mettre en place à la rentrée pour recruter la centaine de personnes prévues sur les 3 prochaines années.

La filière sort des sentiers battus pour recruter

La DRH de la filière entreprendra donc, avec les entreprises agréées Vosges terre textile des sessions de « speed jobing » dès le mois de juillet pour trouver non pas l’amour mais l’employé ou l’employeur de ses rêves ! Et pour élargir le spectre de recherche, elle fera appel à la MRS (Méthode de Recrutement par simulation) pour déceler les aptitudes des candidats volontaires.

Mohamed Hafdi, conseiller départemental MRS de Pôle Emploi présente la Méthode de Recrutement par Simulation :

“Ce service est destiné à donner un support aux entreprises afin de les aider à recruter différemment. La méthode permet en effet de sortir ce qui est fait traditionnellement – choix d’un candidat sur la base de son CV – en privilégiant le repérage des capacités nécessaires au poste de travail proposé.”

La filière entend le faire savoir, nous ne recherchons pas des gens diplômés, nous recherchons des gens avec certaines capacités et habiletés.

Présentation de la MRS : méthode de recrutement par simulation

Réunion emploi formation recrutement apprentissage entreprises textile vosges savoir faire local

En proposant cette méthode aux industriels du textile, le conseiller a présenté ses avantages :

  • Diversifier les candidatures
  • Sélectionner les candidats les plus adaptés aux exigences de l’entreprise
  • Recruter de façon non discriminatoire grâce à une sélection objective

Les premières séances de recrutement par MRS auront lieu au mois de juillet avec l’objectif de recruter 15 personnes pour la rentrée de septembre.

Tout le monde travaille donc dur pour recruter et sauvegarder les savoir-faire du textile vosgien en le transmettant aux nouvelles générations.

Si vous souhaitez suivre une formation dans le textile et intégrer la filière, envoyez votre candidature à : emploi@vosgesterretextile.fr.